Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras

Un barrage contre le Pacifique est une œuvre autobiographique imprégnée de réalisme de Marguerite Duras. Largement inspiré de la propre enfance de l’auteur, le roman est paru aux  Éditions Gallimard en 1950. L’histoire se déroule dans le sud de l’Indochine française des années 1930. Ruinée après l’achat d’une terre incultivable, une veuve érige en vain des barrages contre l’océan qui continue de noyer ses maigres récoltes. Alors que celle-ci sombre dans la démence, ses deux adolescents, Joseph (20 ans) et Suzanne (17 ans), livrés à eux-mêmes, apprennent durement des réalités de leur existence. Ce sont des ermites aux conditions de vie plus que déplorables. Ils habitent une baraque inachevée et ont beaucoup de mal à se nourrir au quotidien.

 

À travers cet opus, qui la révèlera, Marguerite Duras dénonce de façon criarde et sans subterfuge, les injustices du système colonial. Sur un ton à la fois ironique et tragique, le lecteur est transporté au cœur de cette Indochine sous protectorat, dont la romancière ne manque pas de faire le procès. L’Indochine de la luxure, de l’immoralité et de la désillusion. L’œuvre pousse à s’interroger sur les méandres de la condition humaine à cette époque où tout semblait n’être que magnificence et opulence. Un barrage contre le Pacifique c’est le combat de personnes ordinaires dans l’envers de la colonisation.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • un barrage contre le pacifique
  • marguerite duras un barrage contre le pacifique
  • marguerite duras un barrage contre le pacifique un ton banal
  • un barrage contre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *